NEWS - Microscopie Electronique

Cette méthode d’immunomarquage ultrastructural a été mise au point par le scientifique japonais KT Tokuyasu dans les années 1970. Plusieurs méthodes permettent de détecter des protéines d’intérêt en microscopie électronique en transmission (MET) grâce à des anticorps couplés à des billes d’or mais celle de Tokuyasu, dont la particularité est la coupe des ultra-fines à froid, présente de nombreux avantages.

Le recours à ces cryo-sections permet de s’affranchir de la déshydratation qui entraine une perte de protéines et de l’enrobage en résine qui crée une matrice gênant l'accessibilité aux anticorps.

De plus c'est une technique, une fois maitrisée, rapide à réaliser.